Cornemuses

 
 

Le chemin


Après un cursus inachevé au Conservatoire de Besançon en trompette classique, Thomas RESTOIN rencontre l’accordéon diatonique auprès de Norbert PIGNOL et Stéphane MILLERET. Il se passionne alors pour cet instrument ainsi que pour l’univers des musiques traditionnelles en général, ce qui l’amène à s’intéresser également à d’autres instruments traditionnels (vielle à roue, cornemuses). Il mènera avec l’ONCLe (Orchestre National de Cornemuses de Lyon et Environs) plusieurs projets avec des partenaires éclectiques (Didier LOCKWOOD, Conservatoire National de LYON, Compagnie de Danse Contemporaine Pierre DELOCHE, GRAME avec Pierre-Alain JAFFRENOU).

L’accordéon diatonique reste son instrument de prédilection. Il mène une réflexion sur les claviers existants pour aboutir à un instrument personnalisé, sorte de chaînon manquant entre l’accordéon diatonique et l’accordéon chromatique, qui lui permet aujourd’hui d’aborder différents types de répertoires, du plus traditionnel au plus moderne. Il mène sur le concertina les mêmes réflexions organologiques.

Il s’exprime aujourd’hui dans deux formations aux horizons différents : « Folkaorange » (compositions à partir d’influences traditionnelles) et « Auvergnatus » (musique traditionnelle auvergnate).


http://folkaorange.free.fr/

http://www.myspace.com/thomasrestoin





 

Thomas Restoin