La chabrette, ou cornemuse à miroirs du Limousin, présentée ici a été fabriquée par Thierry Boisvert vers 1980. Elle s’inscrit dans le mouvement de renouveau de cet instrument engagé par les recherches d’Éric Montbel, Therry Boisvert et bien d’autres dans les années 1970. ce type de cornemuse présente des éléments très particuliers qui ont fait l’objet de nombreuse études et réflexions sur le sralations entre instruments populaires et savants.

Ses principales caractéristiques résident dans la décoration du boîtier fondée sur l”abondance de miroirs, dans la première partie du gros bourdon équipée d’une triple perce longitudinale,  ans le pavillon de hautbois amovible et dans la clé recouverte d’une fontanelle.


Trouvez des informations en tanalyses sur l’histoire des cornemuses à miroirs dans l’ouvrage : “Souffler, c’est jouer. Chabretaires et cornemuses à miroirs en Limousin”, ouvrage collectif, textes  réunis et présentés par Éric Montbel et Florence Gétreau, FAMDT éditions, catalogue d’exposition, 1999.

Chabrette“Thierry Boisvert”